Franz Josef Czernin - seul le labyrinthe invente le fil rouge.

7,80  - 23,80  TVA incluse, sans frais de port

initiation au bio
Lu par Franz Josef Czernin
Échantillons audio

 Extrait audio : un poème qu'on sort, on n'est jamais entré
 Extrait audio : jusqu'à ce que la goutte tombe du nuage de manière à l'expliquer
 Extrait audio : mon corps est le signe dont je suis moi-même
 Extrait audio : tant que j'ai un cerveau, mes pensées ne peuvent pas se comprendre
 Extrait audio : ce n'est qu'à travers le ciel bleu qu'on voit la fenêtre

Reset selection

Une grande expérience de pensée dans laquelle les dictons et leurs contradictions, les phrases et leurs contraires se montrent comme les extrêmes d'un sens poétique du possible. Le labyrinthe de ces pensées se déroule entre emphase poétique et scepticisme scientifiquement nourri, entre religion et laïcité, entre mythe et raison. Karl Valentin et Wittgenstein sont aussi paraphrasés et parfois parodiés comme Nietzsche et Novalis, Hegel et Kant Plus récemment publié : ELSTERN. VERSIONS, poèmes. Onomato-Verlag, Düsseldorf 2006 ; ZUR METAPHER, édité avec Thomas Eder, Wilhelm Fink Verlag, Munich 2007 ; LE CIEL EST BLEU. Essais sur la littérature. Urs Engeler éditeur. Weil am Rhein 2007; POUSSIÈRE. NAVIRES. POÈMES COLLECTÉS. Hanser-Verlag, Vienne - Munich 2008 ; BILDSATZ, ARTICLES ON FINE ART, édité avec Martin Janda, Dumont Verlag, Cologne 2008

Lu par Franz Josef Czernin, 1 CD-A, durée 64 min.

Poids Nevada
Taille Nevada
Translate »